Des dauphins

Reprendre son indépendance

2008. Au lendemain de mes 20 ans, je tiens un petit blog sans sujet particulier. Un peu de technologie et quelques retours d’expérience entre deux découvertes.

Vieux blog de Guillaume Verstraete

Il y a bientôt 10 ans. Autre époque, autre mode.

Bref, rien de bien folichon, un blog comme on pouvait en trouver des centaines sur le web. Chacun exposait ses articles de son côté, mais il y avait une certaine forme communautaire grâce aux divers outils qu’étaient les trackbacks (l’ancêtre du RT sur Twitter) et les agrégateurs. Tout cela formait une galaxie de petits nœuds interconnectés mais indépendants. Comme un embryon de réseau social avant l’heure.

Mais alors que mes études m’accaparaient l’essentiel de mon temps libre, mon blog a fini par tomber en désuétude avant de finir dans les méandres d’Archive.org.

Puis le temps à passé. J’ai ouvert un compte Facebook. Puis un autre sur Twitter. Sur ces réseaux, sont connectés une bonne partie partie des gens que j’ai déjà côtoyé ou avec qui j’ai déjà échangé des discussions plus ou moins lointaines. Mais dans tous les cas, ces réseaux sont un reflet assez fidèle de mon entourage de ces dix dernières années.
Alors, pourquoi publier par ailleurs des choses de manières publiques, à des gens que je connais pas ? Pourquoi risquer de tomber sur un troll quand je sais que mes contacts seront au pire silencieux, au mieux positivement réactifs ?
Je dois admettre que j’ai autant de souvenirs agréables que de souvenirs vraiment froids de l’époque où je m’exprimais publiquement (2004-2009). Et voir certains débats enragés sur des sujets souvent futiles sur Twitter ne m’encourage pas à recommencer.

Mais je suis nostalgique de pouvoir partager des découvertes. Je suis impatient de reprendre mon indépendance vis-à-vis de ces réseaux sociaux qui risquent de disparaitre un jour, embarquant dans leur perte tout le contenu accumulé par leurs utilisateurs.

Nous y voilà donc. 10 ans plus tard, j’ouvre un nouveau site personnel.
Avec du contenu beaucoup plus spontané, comme on peut en trouver ailleurs : un jour un article intéressant, le lendemain une vidéo marrante, le soir même une musique vraiment chouette… Ce qu’on appelle du micro-blogging, je crois.
Je reprend mon indépendance.
En ce qui me concerne, Facebook, Twitter, Insta, LinkedIn et consorts ne seront plus que des boites de résonance pour le contenu que je posterais ici.

Bienvenue chez moi 🙂
Guillaume

PS : n’hésitez pas non plus à réapprendre l’utilisation des flux RSS pour, vous aussi, retrouver votre indépendance. J’écrirais peut-être un tuto pour ceux qui n’ont jamais connu. Ça a un côté magique.

Laisser un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.