• Paperplanes.world

    Paperplanes.world

    Petit instant poétique avec Paperplanes.world, un projet initié par Google en 2016 dans le cadre de la journée de la paix. Rendez-vous y avec votre smartphone, créez votre avion de papier et lancez-le. L’avion sera ajouté aux autres provenant du monde entier. Vous pouvez ainsi attraper l’avion de quelqu’un d’autre et y ajouter votre tampon.

    D’un point de vue technique, le projet est une démonstration de ce qui est possible de faire avec les Progressive WebApps (PWA) : avec un seul code, il est possible d’obtenir quelque chose qui tourne en natif ou depuis n’importe quel navigateur web. Ici, on retrouve l’utilisation de WebWorkers pour la gestion hors-ligne, du WebGL pour la 3D ainsi que des WebSockets pour l’interaction en temps réel. Du bien bel ouvrage.

     Voir la page web
  • Une Bugatti en Lego en taille réelle… et qui roule !

    Dans le rayon des trucs improbables, il y a ceci. Lego s’est associé à Bugatti pour construire une réplique à taille réelle de la Bugatti Chiron. Le million de pièces utilisées sont à 100% des Lego Technic, pour un poids total de 1,5 tonnes. Et mieux que tout : elle peut être conduite ! Et qui de mieux que le célèbre pilote Andy Wallace pour le faire ?
    Bon, on ne retrouve évidemment pas les performances d’une vraie Bugatti (5,3 chevaux ici), mais la performance est déjà en soit tout à fait extraordinaire.

    La voiture a été construite par 16 personnes sur un total de 13438 heures.

  • Très intéressé par la conquête spatiale (comme beaucoup de développeurs curieux j’imagine 😉), je dévore les livres et reportages qui y sont consacrés.
    Je suis ainsi tombé sur ce reportage très intéressant et très complet sur la conquête martienne et ses défis, notamment techniques et… psychologiques. « L’enfer, c’est les autres », disait Sartre.

    Le reportage est mis à disposition par Arte jusqu’au 9 octobre 2018.

  • Old school : jouez à Rick Dangerous en ligne

    Si vous avez un jour eu une Amiga, une Atari ou un Commodore, vous avez probablement connu Rick Dangerous, un clone officieux d’Indiana Jones.

    Ecran de chargement de Rick Dangerous

    La difficulté de ce jeu à provoqué la pousse de bon nombre de cheveux gris. En effet, il est catégorisé parmi les die-and-retry : vous êtes quasiment obligé d’échouer face à un obstacle pour pouvoir le passer à la tentative suivante. Bref, il est normal de hurler de rage et d’insulter les concepteurs de ce jeu de tous les noms, à cause d’une pierre qui nous tombe dessus sans prévenir.
    Malgré tout, ça reste malgré tout un véritable plaisir de pouvoir y rejouer aujourd’hui via son navigateur. Bon courage 😉

    Petit guide rapide :

    • tirer : Control + Haut
    • poser une bombe : Control + Bas
    • utiliser le bâton : Control + Gauche/Droite
     Voir la page web
  • Minecraft à la carte

    Un générateur de terrain Minecraft à partir d’une carte IGN.
    Ce petit module génère des cartes jouables de 5km carré. Seule ombre au tableau : la limite est fixée à 50 générations par jour pour l’ensemble des utilisateurs, et une seule par jour et par utilisateur. Comptez une douzaine d’heures pour générer une carte.

    Enjoy  !

     Voir la page web
  • L’Orange Mécanique est une de mes bières favorites, elle mérite d’inaugurer la catégorie Biérologie 😍
    Elle est brassée artisanalement par Sainte-Cru en Alsace.

    Une bière très ronde avec une pointe d’amertume, qui se démarque par une belle robe cuivrée.
    Après une attaque très douce, les goûts d’orange arrivent rapidement. On décèle assez vite des notes épicées subtiles mais très agréables, notamment de clou de girofle, qui trainent en longueur.

    Si vous avez l’occasion de la découvrir, n’hésitez franchement pas.

  • Démocratie(s)

    Sommes-nous réellement en démocratie ? Face à la montée des extrêmes et du nationalisme, faut-il repenser le fonctionnement de notre société ?

    « Ici, on n’applaudit pas. On n’est pas à la cour de récréation. On n’est pas à l’Assemblée Nationale le mercredi après-midi » 😬

  • Des dauphins

    Reprendre son indépendance

    2008. Au lendemain de mes 20 ans, je tiens un petit blog sans sujet particulier. Un peu de technologie et quelques retours d’expérience entre deux découvertes. Bref, rien de bien folichon, un blog comme on pouvait en trouver des centaines sur le web. Chacun exposait ses articles de son côté,…

     Lire l'article